La respiration, clé du bien-être

Dernière mise à jour : août 8

La respiration est un outil simple, à portée de tous pour favoriser l'homéostasie, la détente et l'introspection.


Avez-vous déjà analysé votre respiration ? Si vous y prêtez attention, il y a de fortes chances que vous vous aperceviez que vous respirez mal. Respiration saccadée, haute courte, voilà le schéma assez classique que l'on retrouve.


Pourtant, savoir respirer correctement est fondamental si l'on a les bons gestes.


Les trois types de respiration


  • La respiration claviculaire (ou scapulaire ou apicale)

C'est une respiration haute lorsque l'air rentre dans les poumons et que les épaules ainsi que les muscles du cou s'activent. Cette respiration est généralement adoptée en cas de stress. Elle est courte et ne favorise évidemment pas la détente.


  • La respiration thoracique

C'est celle qui s'effectue de manière automatique. Les poumons se gonflent entrainant une ouverture des côtes et des muscles inter-costaux. Cette respiration est intéressante notamment pour les douleurs inter-costales qui donnent l'impression que notre coeur est poignardé!


En revanche, elle est limitante car elle ne vient pas descendre jusqu'à l'abdomen. Elle reste "bloquée" au dessus du diaphragme.


  • La respiration abdominale

C'est ce type de respiration qu'il faut privilégier. Elle permet de travailler le diaphragme et les viscères. Il s'agit ici de gonfler le bas du ventre à l’inspire et de continuer vers le thorax puis vers la région scapulaire.


Les bienfaits de la respiration sur le corps


- Une respiration abdominale permet d'abord un état de détente et de relaxation profond. En régulant le rythme cardiaque, elle va contribuer fortement à la diminution d'une anxiété ou d'une angoisse.


- Par ailleurs, elle va favoriser l'apport d'oxygène dans les viscères et toutes les cellules du corps. Elles travailleront mieux et pourront se régénérer plus vite.


- Elle est aussi un élément de la production d'endorphines par le cerveau qui ont un effet anxiolytique et antalgique (relaxant et anti-douleur).


- Enfin, les poumons étant un émonctoire (organe servant à l'élimination des déchets du corps), une bonne respiration va donc permettre d'éliminer les toxines.


On le voit, avoir une bonne respiration agit sur de nombreux aspects de notre physiologie et reste la voie royale pour procurer un état de détente profond.


La respiration en MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) et en Réflexologie plantaire


  • Énergétique chinoise


La respiration dépend de l'élément Métal :


« Venant de l'ouest, dans le ciel, la sécheresse effleura la peau de la terre et engendra le Métal. Vents venus des steppes lointaines à la recherche de la sève vitale. »


Le métal peut être à la fois liquide ou solide. Grâce à sa grande malléabilité, elle permet de mouler ou de cuire.


Le Métal représente la saison de l’automne, le soir, la sécheresse, entre autres.


En termes d’organes, il gère le poumon (Ministre Yin) et le colon (Ministre Yang). Mais il est également responsable de la peau et des poils.


Si l'on se réfère au cycle d'engendrement, le Métal est engendré par l'élément Terre. Dans le cycle de domination/tempérance, l'élément Métal sera en lien avec l'élément Feu.


Au niveau émotionnel, le Métal gère la tristesse.


  • Réflexologie plantaire

La Réflexologie plantaire donne de très bons résultats sur la respiration. D'abord parce qu'une séance apporte un état général de détente et ensuite car plusieurs zones réflexes peuvent être manipulées.


- Travail de la zone réflexe du diaphragme.


Cette zone est intéressante à double titre. D’abord parce que ce muscle est un des premiers affecté par le stress et l’anxiété. Ensuite, parce que sa contraction empêche, notamment, une respiration saine (il a également un effet sur le système digestif).


- Travail de la zone réflexe du plexus solaire : Le choix du plexus solaire provient de la même intention. Celui-ci est le plus grand plexus du système nerveux végétatif et a une action sur le système digestif tout en étant le siège des émotions. En stimulant cette zone réflexe on favorise ainsi un meilleur travail nerveux qui va agir sur différents systèmes du corps et on diminue la charge de stress0


- Travail des poumons et des muscles intercostaux : la manipulation de ces zones réflexes va permettre une détente musculaire et va permettre un rééquilibrage des poumons. Ces derniers étant un des émonctoires du corps, la fonction d'élimination des toxines du corps va s'améliorer.


Comment bien respirer ?


Un exercice simple de respiration abdominale peut être pratiqué chaque jour :


- installez-vous confortablement dans un lieu calme où vous ne serez pas dérangé

- Préférez une position debout ou allongé afin de ne pas comprimer le diaphragme

- Placez une main sur votre ventre en dessous du nombril

- Commencez par inspirer par le nez, sans forcer le rythme normal de votre respiration

- L'air doit gonfler votre ventre et vous devez sentir votre main qui est repoussée

- Expirez ensuite par la bouche. L'expire doit être lente et la bouche ne doit pas être trop ouverte

- Votre main doit reprendre sa place. Il ne s'agit pas ici de pousser avec sa main mais simplement de ressentir le mouvement

- Focalisez votre attention sur l'air qui entre à l'inspire, comme une énergie qui vous ressource, et qui sort à l'expire comme si vous laissiez partir les tensions accumulées

- Répétez ce mouvement au même rythme pendant 5 minutes.


Pour les amateurs de Yoga, la technique de la respiration alternée, Pranayama, est aussi très intéressante. Voici un exemple en vidéo.


Respiration et effets thérapeutiques


Les techniques de respirations (il y' en a plusieurs) sont utilisées par certaines thérapies psycho-corporelles car elles induisent d'abord une détente quasi immédiate mais aussi sont la porte des états de conscience modifiée. Une des plus connues est le Rebirth


La Sophro-Analyse Intégrative utilise la respiration comme outil majeur durant les séances. Le blocage de la respiration a un sens que le praticien apprend à observer. Par le biais de la respiration, le ressenti corporel s'en trouve accentuer et permet la libération de certaines émotions ou informations inconscientes.


La respiration est également utilisée par le Transformational Breath®. J'ai pu tester cette méthode en journée découverte et les effets sont réellement intéressants. La technique se fonde sur les travaux du Dr Judith Kravitz et peut se coupler avec le "Processus de la Présence" de Michael Brown. Respiration et Instant présent, en tant que philosophie de vie, deviennent des outils indispensables du bien-être. En France, vous pouvez contacter Joël Jégo, Formateur senior certifié en Transformational Breath® et Président de l’association française des praticiens certifiés en Transformational Breath®. Avec sa bienveillance naturelle, il pourra vous guider vers les différents choix qu'il propose.



72 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout